Free shipping in Canada for orders over $ 99

La teinture à base de plantes


Je suis allée visité Myriam à l'atelier Habi Habi en juillet dernier (vous pouvez lire un résumé des couleurs de Foxtrot).  Même si la teinture à base de plantes n'est pas une pratique nouvelle, elle n'en demeure pas moins artisanale, et la plupart des vêtements que nous portons aujourd'hui sont colorées à partir de teinture à base de pétrole ou de charbon. En plus d'être toxiques pour l'environnement (les colorants textiles sont responsable de près de 20% de la pollution des eaux), certaines de ces teintures sont cancérigènes.

Depuis que j'ai visité Myriam, j'ai continué à m'intéresser à la teinture textile naturelle. J'ai découvert le studio Fragmentario, à Brooklyn, qui fait un travail écologique et artistique qui remet la teinture végétale au goût du jour.  Je viens aussi de découvrir, récemment que Patagonia est en train d'expérimenter les teintures végétales pour les intégrer à certaines gammes de produits. Si une grande marque s'y intéresse, c'est donc que les enjeux environnementaux et humains sont réels. Il y a même un festival, Goon on You, dédié entièrement à la coloration naturelle et végétale. Ça me tente d'aller voir ça.

Même Gisele fait la promotion de l'indigo, pour te dire...  C'est donc que l'industrie de la mode se lance dans un make-over, non? 


Leave a comment