Free shipping in Canada for orders over $ 99

L'exploitation des enfants travailleurs


L’industrie textile emploie 65 % des enfants travailleurs dans le monde, avec un nombre faramineux de 170 millions d’enfants exploités pour créer les vêtements des grandes marques et petits fabricants. En plus d’être employés dans des conditions dangereuses pour leur vie et leur santé, ces enfants sont également forcés de travailler plus de 10 heures par jour.

Le cas du Bangladesh 

Parmi les pays dans lesquels on retrouve le plus d’exploitation infantile, le Bangladesh est un cas particulièrement critique. Des enfants de 6 à 14 ans travaillent 64 heures par semaine, dans l’indifférence générale. L’économie nationale est largement basée sur cette industrie en croissance, et se pointe à l’horizon un problème éthique grandissant au même rythme que le développement de l’industrie au pays.

Dans le cas de la production respectueuse de l’environnement et des animaux, il existe bien sûr des certifications qui vous permettent de vous assurer de la provenance de votre produit. Par contre, pour le travail des enfants, ce n’est pas si évident! Un nouveau label tend par contre à acquérir se faire connaître : le mouvement Child labor free. Aucune loi n’oblige les producteurs de vos vêtements à y adhérer ou même à réclamer la responsabilité de la maltraitance des enfants qu’ils emploient. C’est un travail tout à fait anonyme!

Ce que l’on ne voudrait pas pour ses propres enfants n’est pas souhaitable pour tous les enfants du monde. Dans cette optique, il faut se demander comment prendre soin de sa propre famille sans nuire à d’autres familles d’ailleurs?

Célébrez la journée mondiale contre le travail des enfants en explorant les alternatives de consommation plus responsable qui s’offrent à vous : découvrez Foxtrot ici.


Leave a comment